Margin Call

mai 27, 2012 § Poster un commentaire


Margin Call traite de la faillite d’une banque en 2008, risquant d’entraîner avec elle une bonne partie du système financier mondial. Bien que n’étant pas évoqué, le nom de Lehman brothers vient immédiatement à l’esprit de spectateur.

Bénéficiant d’un casting efficace – Kevin Spacey, Demi Moore, Jeremy Irons, Simon Baker entre autres – le film bénéficie d’une réalisation qui parvient à mettre en relief la tension qui règne dans les open space des grandes (et des petites) banques d’investissement.

Le pitch est le suivant: Alors que de sérieux remaniements sont mis en place au sein du personnel d’une grande banque, le responsable du contrôle des risques est limogé brutalement après 20 ans de bons et loyaux services. En partant, il laisse des documents à l’un de ses jeunes analystes qui les étudie. Sa découverte va révéler de terribles failles dans le modèle mathématique qui gère les risques pris par la banque.

Alors que l’on pouvait craindre un énième film qui tendrait vers le thriller et où l’employé modèle risquerait sa vie pour qu’éclate la vérité, le film de J.C.Chandor se révèle délicieusement froid et réaliste. Pas de coup de feu, pas de courses poursuites, rien que les couloirs stéréotypés de l’entreprise et des dialogues fins et révélateurs à la fois de l’ambiance d’une salle de marché et de la violence feutrée des salles de réunions. La prestation de Jeremy Irons, en PDG froid et incisif y est pour beaucoup, soutenu par des comédiens tout en juste retenue.

Bref, un film que je vous recommande vivement!

 

Où suis-je ?

Catégorie Cinéma sur La lettre et l'esprit.